Activités complémentaires

Centre accès internet, télécopie et téléphones

Le centre communautaire Val-Martin (CCVM) est un centre d’accès communautaire internet autonome. Le projet, autrefois financé par Industrie Canada, vise à rendre internet accessible à l’ensemble de la population. Il est aujourd’hui supporté par le CCVM.

Ainsi, la population du quartier peut venir au CCVM et avoir la chance d’utiliser gratuitement l’internet. Plusieurs ordinateurs, répartis entre la Maison de la famille, la Maison des jeunes et le projet « Ça CLIQ », ainsi qu’une imprimante sont disponibles. De même, nous donnons accès au télécopieur, au photocopieur et à une ligne téléphonique, puisque de nombreuses personnes n’ont pas de téléphone chez elles. Bon an mal an, ce sont des centaines de personnes qui profitent régulièrement de ces services.

Journal communautaire « Vivre »

En 2013, après avoir connu de nombreuses difficultés de diffusion, une baisse du nombre de lecteurs et l’arrivée des médias sociaux, nous nous sommes questionnés sur la pertinence du journal « Vivre ». D’une part, nous souhaitions explorer d’autres moyens et stratégies pour rejoindre les jeunes et les familles du quartier; d’autre part, le journal tel qu’il était devenait un fardeau, tant pour l’équipe que sur le plan financier. Suite à notre réflexion, nous proposons depuis trois parutions par année du journal « Vivre » avec des objectifs différents pour chacune :

Septembre

Le CCVM au cœur de l’action. (1)

Objectif : Promotion de nos activités/la programmation Automne/hiver

Mars

Le CCVM au cœur de la réflexion. (2)

Objectif : Sensibilisation, information et réflexion autour des enjeux qui touchent les jeunes et les familles du quartier.

Pour l’AGA en juin

Le CCVM au cœur des gens. (3)

Objectif : Implication et participation des membres

Le journal est distribué à l’interne lors de chacune de nos activités, auprès de nos partenaires, par courriel (participants, partenaires et collaborateurs), sur le site Internet du CCVM, ainsi que sur le Facebook du CCVM et de la MDJ.